En collaboration avec BMO Gestion mondiale d’actifs

Se constituer un portefeuille d'actions vous semble difficile? C'est parce que ça l'est.

Contrairement à la croyance populaire, essayer de dénicher la prochaine bonne affaire est l'une des pires façons d'investir, surtout si vous êtes nouveau. Alors comment percer sur le marché si on n'a pas un doctorat en finance? Nathan Kennedy est là pour nous apprendre à construire un portefeuille d'investissement sans stress, grâce aux fonds négociés en bourse (FNB).

Nathan est une sorte de génie des médias sociaux, s'attaquant à notre manque collectif de connaissances financières, une vidéo à la fois. Son contenu sur les finances personnelles a explosé en popularité, lui valant plus de 9 millions de J'aime et plus de 500 000 abonnés sur TikTok seulement. Si vous voulez apprendre à investir, autant vous amuser.

Remplacez la sélection compliquée des actions par le plus simple des chemins. Nathan vous explique comment reprendre votre pouvoir financier et construire un portefeuille de FNB facilement.

Quand l'éducation financière ne suffit pas

Vous l'avez déjà entendu,« On ne nous apprend pas ça à l'école ! » est le slogan qui définit l'éducation financière de toute une génération. Mais que se passe-t-il si vous avez grandi avec des discussions sur l'argent à l'heure de souper et que vous vous êtes quand même planté? C'est exactement ce qui est arrivé à Nathan.

« Dès mon plus jeune âge, ma mère et mon père ont été très ouverts avec moi au sujet de l'argent. C'était une priorité et j'ai toujours eu l'impression de comprendre la valeur d'un dollar. »

Jusqu'à ce que l'université lui fasse subir un réveil brutal. Il a ouvert son relevé de carte de crédit et a immédiatement eu la nausée. « J'avais vidé ma carte de crédit d'étudiant. J'étais abasourdi par ce que j'avais dépensé. Où était passé tout cet argent ?»

Prendre le contrôle demande du courage

Le chemin vers le bien-être financier est pavé de responsabilités personnelles. Au lieu de laisser l'anxiété prendre le dessus, Nathan s'est mis au travail. Il a passé au peigne fin l'historique de ses transactions et, sans le savoir, il s'est découvert une passion pour les finances personnelles.

En quelques mois seulement, il a remboursé le solde de 4 000 $ de sa carte de crédit. Ce n'est pas une mince affaire pour un étudiant qui gagne 10 $ de l'heure. « C'était tellement stimulant. Je n'avais jamais eu de tels sentiments à propos de l'argent. »

Nathan dit que le moment où il s'est libéré de ses dettes reste sa plus grande victoire à ce jour. Cela a changé toute sa vision de l'argent et a mis sa vie sur une nouvelle trajectoire. « J'ai été époustouflé par ce qu'on peut faire une fois qu'on a compris son argent. Maintenant, je veux simplement partager cette passion. »

La chose la plus folle à propos de l'investissement

Sa passion s'est transformée en un véritable parcours professionnel. Quelques années et un demi-million d'abonnés plus tard, je lui ai demandé : « Nathan, quelle est la chose la plus folle que tu aies apprise en matière d'investissement ? ».

« Les intérêts composés ! », s'est-il exclamé. « J'ai réalisé que si j'investissais de manière cohérente sur une certaine période, je pourrais être millionnaire un jour. »

Et avec cette recette facile à suivre, presque tout le monde peut devenir millionnaire. Ou, à tout le moins, atteindre l'indépendance financière. « Il faut juste de la patience et de la constance », a-t-il expliqué. Alors, quel est le problème?

C'est la partie la plus difficile

Investir sans stress est une question de compétences. Avant de faire quoi que ce soit, assurez-vous de vous armer d'informations. Pour construire un portefeuille de FNB de manière simple, vous devez comprendre ce qu'est un FNB et comment il fonctionne. Comme le décrit si bien Nate:

« Une action est une pièce unique d'une entreprise. Mais un fonds négocié en bourse (FNB) peut regrouper un ensemble d'actions de nombreuses sociétés différentes. Vous pouvez acheter et vendre un FNB sur une bourse de valeurs comme une action ordinaire. Et le prix fluctue à la hausse et à la baisse tout comme le prix des actions. »

Pourquoi prendre le risque d'acheter des actions d'une seule entreprise quand on peut posséder un peu de tout?

« Il est tellement plus facile d'investir dans un FNB que de spéculer sur un tas d'entreprises différentes », explique Nate. Les FNB sont diversifiés, ce qui signifie que votre risque est moindre et que les rendements sont beaucoup plus réguliers. »

Qui plus est, les différents FNB peuvent détenir différents types de titres, et pas seulement des actions. Un FNB général détiendra tous les titres négociés sur une certaine bourse comme le TSX, le S&P 500 ou le NYSE, par exemple. Un FNB tout-en-un, par exemple, peut contenir différentes proportions d'actions, d'obligations, de marchandises et d'autres actifs pondérés en fonction de votre préférence en matière de risque – ce qui fait de la constitution d'un portefeuille de FNB un jeu d'enfant pour les débutants.

Les FNB BMO offrent une gamme de FNB de répartition d'actifs tout-en-un qui peuvent être utilisés comme portefeuille de placement de base, selon la tolérance au risque et l'horizon temporel. Ces FNB sont une solution à guichet unique où la répartition de l'actif est déterminée par des gestionnaires professionnels et automatiquement rééquilibrée. Ils sont peu coûteux et il n'y a pas de cumul de frais (le RFG global de 0,20 %* comprend le coût des FNB sous-jacents).  Par exemple, le FNB BMO équilibré (ZBAL), le FNB BMO croissance (ZGRO) et le FNB BMO toutes actions (ZEQT). Pour en savoir plus sur les FNB BMO de répartition d'actifs, cliquez ici.

Je veux acheter un FNB, je fais quoi?

Si un FNB est un ensemble de titres différents regroupés, comment en acheter un? Et quels sont ceux que l'on choisit? Premièrement, il faut se connaître soi-même.

Les différents FNB présentent des niveaux de risque différents. Et le niveau de risque que vous choisissez dépend de votre tolérance et de quand sont fixés vos objectifs. Nathan explique : « Déterminez les produits dans lesquels vous voulez investir, où vous pouvez le faire et quel compte vous souhaitez ouvrir. »

Déterminez votre tolérance au risque

Pour une personne plus jeune avec un horizon temporel plus long, elle pourrait vouloir quelque chose avec plus de risque, comme un FNB toutes actions. Pour une personne beaucoup plus âgée, elle peut vouloir moins de risque avec un FNB équilibré ou conservateur qui détient une plus grande proportion d'actifs à faible risque, comme des obligations par exemple.

Choisissez un courtier

Il existe de nombreuses sociétés de courtage à bas prix, uniquement en ligne, qui sont faciles d'accès. Faites des recherches sur les frais, la facilité d'utilisation et les avis des clients. Pour ouvrir un compte en ligne, il suffit de suivre les instructions et de répondre à quelques questions. Les grandes banques canadiennes offrent également des plateformes de placement autogérées. Elles ont tendance à facturer des frais plus élevés, mais elles peuvent aussi offrir une gamme plus large d'outils qui pourraient être plus utiles pour vous, selon vos besoins.

Choisissez un compte

Enfin, décidez du type de compte que vous voulez utiliser pour investir. Pour la plupart des Canadiens, il s'agit habituellement d'un REER ou d'un CELI, selon votre niveau de revenu et votre stade de vie. Selon Nathan, « je pense que le CELI est la solution éprouvée par les débutants pour commencer à investir. » Rien n'est figé, vous pouvez toujours passer à un autre type de compte si vous en avez besoin.

À vos marques, prêts, achetez!

Maintenant que vous êtes prêt, il est temps d'acheter. Tout comme une action individuelle cotée en bourse, chaque FNB a son propre symbole de cotation. Ouvrez une session dans votre compte de courtage et recherchez le symbole de votre FNB, sélectionnez-le dans les résultats et appuyez sur Acheter. C'est tout!

Nathan, quel est le meilleur conseil financier que vous ayez jamais reçu?

Sans hésiter, il a répondu : « d'investir en moi-même ». Nathan dit qu'un investisseur immobilier lui a dit que la meilleure stratégie pour créer de la richesse était d'investir dans des choses comme ses compétences et son éducation, sa carrière, ou son entreprise : « Il suffit de mettre les bouchées doubles tant qu'on est jeune et on peut gagner plus d'argent qu'on ne le ferait jamais sur le marché. »

Comment Nathan investit-il en lui-même?

« Mon objectif à court terme est vraiment de maximiser mes revenus grâce à mon entreprise et d'essayer de croître autant que possible », explique Nathan. « Ensuite, le moyen terme est de lancer d'autres entreprises à partir de ma marque. Et à long terme, j'essaie d'atteindre l'indépendance financière pour moi et pour ma famille.»

Comment allez-vous adapter votre stratégie d'investissement à mesure que vous atteindrez ces objectifs? Avec de la confusion dans la voix, il répond : « Je ne me vois pas sortir un jour du marché boursier ou essayer de faire autre chose. Je vais continuer à investir contre vents et marées. Je suis là pour le long terme.»

Quelle est la meilleure stratégie pour un jeune qui débute dans l'investissement?

Ne pas être un héros. « Nous sommes tous exposés à la même incertitude. Il faut juste acheter systématiquement – ne pas spéculer. » Nathan explique que la première chose qui vous fera échouer est d'essayer de prédire l'avenir.

La constance est reine, explique-t-il. « Je pense que généralement, la meilleure approche qui est assez universelle est de continuer à acheter des FNB à long terme, et de continuer à maximiser vos comptes enregistrés. Vous n'avez pas besoin de faire autre chose pour réussir si vous faites simplement cela. »

Avis de non-responsabilité

« Les opinions exprimées au sujet d’une société, d’un titre, d’une industrie ou d’un secteur de marché en particulier ne doivent pas être considérées comme une indication de l’intention de négociation d’un fonds de placement géré par BMO Gestion mondiale d’actifs. Toute référence à une société particulière est à titre indicatif seulement et ne doit pas être considérée comme un conseil en placement ou une recommandation d’achat ou de vente, ni comme une indication de la façon dont le portefeuille d’un fonds de placement géré par BMO Gestion mondiale d’actifs est ou seront investis. Ce réseau social est une organisation indépendante et n’est pas affilié à BMO Gestion mondiale d’actifs.»

Comparez des dizaines de courtiers en ligne
Comparateur de courtiers en ligne

Comparez des dizaines de courtiers en ligne et trouvez celui qui répond le mieux à votre besoin.

Comparer les courtiers en ligne