Les rentes viagères sont de plus en plus populaires au Canada. Ce phénomène s’explique par le vieillissement de la population, une plus grande espérance de vie, une meilleure éducation financière et la diminution des régimes de retraite à prestations déterminées. Malgré cet intérêt croissant, de nombreux Québécois ne connaissent pas (ou très peu) ce produit. Par conséquent, ils ne les intègrent pas dans leur planification de retraite. Qu’est-ce qu’une rente viagère? Est-elle avantageuse en comparaison aux autres produits financiers? 

Une rente viagère, c’est quoi?

C'est un produit financier procurant un revenu régulier garanti. Viagère signifie à vie, payée jusqu’au décès. Pour recevoir une rente, vous signez avec un fournisseur, soit une institution financière ou une compagnie d’assurance.

Le fournisseur vous verse un montant périodique, par exemple à chaque mois, en échange des sommes que vous avez accumulées dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), un compte de retraite immobilisé (CRI), un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), un fonds de revenu viager (FRV) ou un compte non enregistré. C’est un produit qu’on achète habituellement au début de la retraite, vers 65 ans, mais qu’il est aussi possible de se procurer avant ou après cet âge. Le contrat indique entre autres la somme que vous acceptez d’investir pour acheter votre rente, la date de début et le montant des paiements au rentier, ainsi que la durée des versements. Plusieurs options font de la rente viagère un choix intéressant : le transfert à un conjoint après votre décès, la garantie de paiement et l'indexation.

Rente viagère conjointe

Normalement, les paiements s’arrêtent après votre décès. Cependant, l’option de rente conjointe réversible permet à votre partenaire de vie de continuer de percevoir votre rente. Les versements peuvent être payés aussi longtemps que l’un de vous deux est en vie. Il faut tout de même savoir que cette option diminue les montants que vous touchez de votre vivant. À la suite de votre décès, le fournisseur réduira probablement la rente pour votre conjoint en fonction du contrat. Une attestation de rente précise ce pourcentage, par exemple 25% ou 40%. 

Supposons que vous, en tant que rentier, recevez un versement mensuel de 1 000 $. Avec une option réversible au conjoint qui entraîne une réduction de 40%, vous toucheriez environ 900 $ jusqu’à votre mort. Ensuite, votre conjoint recevrait 540 $ par mois.

Garantie de paiement et remise en argent

Que se passerait-il si un événement malheureux menait à votre décès seulement deux ans après le début de vos paiements? Quel dommage de perdre le capital investi dans une rente! L’option de garantie permet de continuer de verser la rente à un bénéficiaire ou à votre succession. Votre contrat détermine la période qui s’applique. Par exemple, si la période est de 10 ans et que vous décédez trois ans après le début de la mise en paiement de la rente, le bénéficiaire recevra vos paiements pour la durée restante de 7 ans. Le conjoint n’a pas automatiquement droit à cette garantie, mais vous pouvez en faire votre bénéficiaire désigné. Sans bénéficiaire, l’argent ira à vos héritiers.

L’option de remise en argent est similaire. Elle prévoit le versement d’un montant unique à votre bénéficiaire ou à votre succession si votre mort survient « trop tôt ». Habituellement, cela correspond à l'atteinte d’un certain montant en versements, comme le prix d'achat de la rente. Dans ce cas, le bénéficiaire reçoit une somme correspondant aux paiements restants. Les modalités de versement peuvent varier en fonction de votre contrat.

Indexation

Alors que l’inflation est sur toutes les lèvres, l’option d’indexation apparaît très intéressante. Sans elle, vous pouvez perdre votre pouvoir d’achat. En effet, 500 $ par mois en 2033 représentera beaucoup moins que 500 $ par mois en date d'aujourd'hui. En achetant une rente viagère, vous pouvez donc choisir de recevoir des paiements réguliers ou des paiements qui augmentent avec le temps. Par exemple, vous pourriez choisir une rente viagère de 1 000 $ par mois, indexée de 2% annuellement afin de conserver votre pouvoir d'achat.

Obtenez rapidement plusieurs soumissions d'assurance vie
Comparateur de polices d'assurance vie

Vous pourriez épargner des milliers de dollars en comparant les prix avant de souscrire à une assurance vie permanente ou temporaire.

Comparer les prix

Deux variantes : la rente certaine et la rente variable

Une rente à terme certain procure un montant périodique au rentier pendant une période déterminée. Ce type de rente est versé jusqu’à une date fixe, décidée lors de l'achat. L’inconvénient majeur de la rente à terme certain est que vous pouvez vivre au-delà de la période prévue. À ce moment, vous ne recevrez plus de paiements et votre situation financière pourrait devenir plus précaire. Au contraire, si vous décédez avant la fin de la période de versement garanti, un bénéficiaire désigné recevra la balance.

En choisissant une période courte, les paiements mensuels sont plus élevés et l’argent que vous gagnez sur le montant initial augmente. En allongeant la durée du versement de la rente, le montant périodique diminue. Par exemple, vous achetez une rente certaine avec un capital de 100 000 $. En choisissant une durée de 5 ans, votre paiement mensuel avoisine 1 700 $ et à la fin du terme, vous aurez récupéré 102 000 $. Avec une durée de 15 ans, c’est plutôt 650 $ par mois qui vous reviendra et un total de 117 000 $ à la fin de la période complète.

La deuxième variante, la rente variable, signifie que votre argent est investi dans des produits à rendement fluctuant. Le revenu que vous recevez se divise en deux : un revenu fixe et un revenu variable. L’avantage de cette rente vient du rendement potentiel des investissements qui financent le revenu: s’il est élevé, elle verse plus d’argent qu’une rente viagère standard. Par contre, si le rendement est faible, vous recevrez moins d’argent que par le biais d’une rente viagère non variable.

Les sources de revenus de retraite au Québec

Un peu plus d’un Canadien sur dix (12%) a souscrit une rente individuelle ou a l’intention le faire, selon un sondage mené par Ipsos en 2018. Une rente est un bon moyen de s’assurer de pouvoir mener le style de vie souhaité à la retraite. Outre les rentes viagères, les fonds de pension d’employeurs et les programmes gouvernementaux assurent un revenu stable à une bonne partie de la population.

Au Québec, le Régime des rentes (RRQ) complète la pension de Sécurité de la vieillesse (PSV) versée à tous les Canadiens. La combinaison de ces deux régimes risque toutefois d’être insuffisante. En effet, le montant maximum à percevoir de la PSV est de 687,56$ par mois à 65 ans et de 1 306,57$ pour le RRQ en 2023. Pouvez-vous vivre avec 24 000 $ par année?

À ces régimes s’ajoutent le REER, le CRI et le compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Fruit des économies que vous avez accumulées toute votre vie durant (principalement), ces comptes complètent vos revenus de retraite d’employeurs et des gouvernements. En 2020, plus de 1 700 000 Québécois ont cotisé à un REER. Les retraités qui sont inquiets d’épuiser leurs économies et souhaitent laisser un héritage à leurs enfants ou à leur conjoint peuvent aussi opter pour une assurance vie, qui leur fournira une prestation à votre décès.

La place d'une rente viagère

Les pensions d’employeurs et des gouvernements sont plutôt fixes, alors que les retraits d’un portefeuille de placements dans un REER ou CELI offrent plus de flexibilité, mais comportent plus de risques. Pour savoir si vous êtes sur la bonne voie, calculez votre capacité de décaissement. Votre capital de départ et son rendement estimé influencent les sorties de fonds que vous pouvez vous permettre sans compromettre vos dernières années de vie.

Les rentes viagères viennent habituellement remplacer une portion du portefeuille à revenu fixe des retraités. Bien intégrée aux autres types de revenus, une rente permet habituellement une plus grande diversification des actifs. La rente est très pertinente quand il s’agit de votre unique source régulière de revenu de retraite.

Les avantages d’une rente viagère

Acquérir une rente, c’est acheter la sécurité financière jusqu’à la fin de vos jours. Elle est particulièrement intéressante pour les personnes qui ne peuvent pas compter sur une pension de leur employeur. Voici quatre bonnes raisons d’opter pour la rente viagère.

Aucune gestion

Le fournisseur de rente a la responsabilité de la gérer. Le montant des versements est fixé à l’acquisition. Un revenu fixe facilite l’établissement d’un budget et la gestion de votre argent. Peu importe les fluctuations de l’économie, c’est la compagnie d’assurance ou l’institution financière qui prend les risques et s’occupe de la gestion quotidienne. Vous n'avez plus besoin de stresser en voyant les soubresauts des marchés financiers!

Versements à vie

Au Québec, l’espérance de vie à la naissance est de 83 ans. Lorsqu’une personne atteint 65 ans, celle-ci monte à plus de 85 ans. Si vous achetez une rente viagère de 100 000 $ à 65 ans et que vous recevez 500 $ par mois, vous « rentrez dans votre argent » à 82 ans environ. Ensuite, vous pouvez continuer de récolter 500 $ par mois jusqu’à votre décès. À 85 ans, vous aurez reçu approximativement 20 000 $ de plus que votre capital de départ et à 90 ans, 50 000 $. Cela dit, votre rendement pourrait être meilleur avec d'autres types d'investissements, mais ceux-ci sont habituellement plus risqués.

Protection contre l’inflation

En indexant votre rente, vous vous protégez contre les effets de l’inflation et la perte de pouvoir d’achat. De cette manière, vous pouvez maintenir votre niveau de vie tout au long de votre retraite. Le pourcentage d’indexation de votre rente dépend de la décision prise avec votre fournisseur.

Crédit d’impôt

Vous devez déclarer les revenus tirés d’une rente. Avec une rente enregistrée, la totalité des versements reçus est habituellement imposable. Cela s’applique aux REER et autres produits enregistrés. Une rente non enregistrée est, quant à elle, admissible au crédit d’impôt pour revenu de pension et au fractionnement de revenu de retraite. Un compte non enregistré vous permet donc d’attribuer une partie de votre revenu à votre conjoint ou de bénéficier d’un crédit d’impôt.

Le calcul du coût d’une rente viagère

Pour acheter une rente, vous devez posséder le capital à investir. Certaines institutions exigent d’investir un minimum de 50 000 $. Le calcul du capital nécessaire dépend de plusieurs caractéristiques dont le versement périodique et la durée de la rente souhaitée, l’estimation de votre espérance de vie, le taux d’intérêt en vigueur, les options choisies et le rendement prévu. Plus le taux d’intérêt est élevé à l’achat de la rente, plus les versements seront intéressants.

Le processus d’achat d’une rente viagère

Du moment que vous possédez le capital de départ, l’achat d’une rente est assez simple. Une variété de comptes peuvent servir à établir une rente. La signature d’un contrat avec le fournisseur de rente est incontournable. Par la suite, ce dernier vous verse la rente mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement, selon votre choix.

Une fois le contrat signé, vous n’avez que très peu de marge de manoeuvre. Certains fournisseurs offrent une courte période d’annulation, mais par après, impossible de modifier le contrat. Mieux vaut réfléchir à l’avance aux questions suivantes : La rente convient-elle à votre profil d’investisseur? Correspond-t-elle à votre style de vie? Avez-vous déjà suffisamment de revenus de retraite? Comprenez-vous bien les implications de la souscription? Quel sera l’impact de la rente sur les programmes socio-fiscaux auxquels vous avez peut-être droit? L’achat d’une rente n’est pas toujours la meilleure option, particulièrement si vous pensez avoir assez d’épargne pour couvrir vos dépenses courantes. 

Et si la compagnie qui fournit la rente viagère ferme?

Assuris, un organisme de protection des consommateurs, protège les titulaires lorsqu’un fournisseur de rentes ne peut plus effectuer ses paiements. Assuris peut protéger votre argent uniquement jusqu’à un certain montant. En effet, l'organisme assure les paiements mensuels de 2 000 $ et moins à 100%. Ceux qui dépassent ce montant ne sont assurés qu’à 85% (ou moins). Cela signifie que si votre versement périodique est de 1  000 $, vous devriez continuer de recevoir ce montant après une faillite de votre fournisseur, mais s’il atteint 3 000 $, vous recevrez un maximum de 2  550 $.

Les assureurs qui offrent des rentes doivent adhérer à Assuris. L'organisme ne protège que les rentiers qui font affaire avec les compagnies membres. Vérifiez que votre fournisseur en fait partie. Demandez-lui aussi directement ce qu’il arrive dans le cas où il n’est plus capable de vous payer.

Les Canadiens sont de plus en plus intéressés à se procurer une rente viagère et ce n'est pas sans raison! Dans un contexte économique incertain et changeant, une rente offre un peu de certitude et de stabilité.

FAQ sur la rente viagère au Québec

Que veut dire «rente viagère»? 

Il s’agit d’un paiement périodique régulier à vie ou pendant une durée déterminée. Pour l’obtenir, vous signez un contrat avec un fournisseur de rente. Vous devez disposer d’un capital de départ suffisant à investir.

Comment fonctionne une rente viagère? 

Vous souscrivez un contrat avec un fournisseur de rente. Ce dernier gère votre investissement et vous garantit des paiements réguliers. Vous payez ainsi pour obtenir un revenu stable pendant un certain nombre d’années ou jusqu’à votre décès.

Comment calculer une rente viagère?

Vous pouvez choisir plusieurs options dans votre contrat. Celles-ci ont une incidence sur les montants qui vous seront remis périodiquement. Avec le montant du capital de départ et les versements souhaités, vous pouvez calculez en combien de temps vous récupérerez votre investissement initial. Tout les versements qui suivront constituent du rendement sur votre capital de départ. À titre indicatif, l’agence de la consommation en matière financière du Canada fournit un tableau qui précise certains montants.

Obtenez rapidement plusieurs soumissions d'assurance vie
Comparateur de polices d'assurance vie

Vous pourriez épargner des milliers de dollars en comparant les prix avant de souscrire à une assurance vie permanente ou temporaire.

Comparer les prix